Mobilité

Les schémas de mobilité en Afrique devraient avoir des impacts importants sur le développement social et économique du continent au cours des prochaines décennies. La marge de manoeuvre politique reste axée sur la migration des zones rurales vers les zones urbaines, ses facteurs d’incitation au départ (notamment le manque d’accès à la formation et le manque de moyens de subsistance) et ses facteurs d’attraction (tels que les perspectives d’emploi, de meilleurs soins de santé et l’attrait des modes de vie urbains). La migration internationale suscite également un intérêt croissant, avec des vagues de jeunes Africains essayant de se frayer un chemin vers l’Europe et la mobilité en réponse à des catastrophes naturelles, des guerres ou des troubles civils. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour comprendre les schémas de mobilité à l’intérieur et à l’extérieur du continent. La mobilité importante dans les zones rurales, notamment la migration circulaire, est souvent négligée.
Les sessions devraient inclure les questions suivantes tout en abordant les aspects liés au genre :
a) Distribution spatiale actuelle et future de la population africaine
b) Migrations documentées et informelles à l’intérieur et à l’extérieur du continent
c) Réponses politiques à la migration interne et internationale
d) Données sur les migrations – disponibilité et qualité ; moyens novateurs de collecte ou d’estimation de données

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire