Perspectives pour les générations actuelles et futures d’Africains

La fécondité élevée et la baisse de la mortalité des enfants de moins de cinq ans en Afrique ont favorisé une augmentation du nombre d’enfants et de jeunes sur le continent. La manière dont le continent réagit à cette situation façonnera son économie et la qualité de vie pour les générations à venir. L’évaluation de la Banque Mondiale en 2018 sur l’investissement de l’Afrique dans son capital humain brosse un tableau sombre, et elle invite instamment les gouvernements africains à investir dans la santé et l’éducation des enfants et des jeunes. Dans ce sous-thème, l’accent est mis sur les enfants (de 6 ans et plus) et les jeunes. Les enfants et les jeunes africains ne vivent pas en vase clos. Ils sont connectés au monde global, avec le développement rapide des nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle (IA). Cela nécessite une adaptation rapide des systèmes éducatifs et des formations techniques dans le continent pour donner aux enfants et aux jeunes les compétences nécessaires pour interagir avec la technologie et les compétences du futur.
Nous invitons des sessions qui devraient examiner les perspectives de la génération actuelle et des générations futures de la jeunesse africaine et proposer des options politiques. Nous sommes également intéressés par des exemples sur la manière dont les systèmes éducatifs s’adaptent au progrès technologique et par des investissements pour le bien-être général des enfants (par exemple, la santé en milieu scolaire). Les sessions peuvent inclure les sujets suivants :
a) Interventions « intelligentes » et évolutives pour améliorer les résultats scolaires des filles et des garçons
b) Systèmes éducatifs innovants à l’ère de l’évolution rapide des technologies
c) Bien-être des enfants et des adolescents, y compris les programmes de santé scolaire
d) Interventions pour l’autonomisation économique des jeunes, y compris les incubateurs d’innovation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire