Unions, Familles, et ménages

Le ménage est la pierre angulaire de la société et constitue l’unité de production économique et sociale, et de reproduction humaine. C’est également le lieu par excellence de la réglementation des nouvelles unions, de la fécondité et de l’allocation des ressources. Presque toutes les autres institutions sociales dépendent du ménage et de sa structure. Cependant, les définitions traditionnelles de « ménage », « union conjugale » et « famille » sont de plus en plus remises en question à mesure que le monde évolue socialement, économiquement et technologiquement. En outre, la composition et / ou la structure de la famille ou du ménage n’est pas statique. Les individus peuvent passer d’un type de ménage à un autre à la suite de nombreux événements, notamment la mortalité, l’union ou la dissolution d’union, le confiage et adoption d’enfants, ou la migration. Ce sous-thème a trois objectifs :
a) Revisiter les définitions de « famille », « union » et « ménage » dans le contexte de l’évolution des normes sociales, de la connectivité, de la mondialisation et de la mobilité
b) Comprendre l’évolution des modèles d’unions, de familles et de ménages
c) Production de ressources des ménages, répartition des ressources au sein du ménage et modèles de flux.
Les soumissions doivent permettre de répondre à ces objectifs tout en prêtant attention aux questions de genre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire